Retour page précédente

Vœux du Maire

Hargicourt le 21 janvier 2007

 

 

 

 

 

 

Présentation des voeux à Monsieur Le Maire

 

 

Monsieur le Conseiller Général,

Monsieur le Maire de Villeret,

Monsieur le Commandant de la Gendarmerie de Le Catelet,

Monsieur le Commandant des Sapeurs Pompiers de Roisel et Beaurevoir

Chers Collègues,

Mesdames et Messieurs,

 

      Une année qui passe, rien n’est plus banal, rien n’est plus automatique, rien n’est plus inévitable, et pourtant le plus blasé d’entre-nous ne peut s’empêcher de voir dans l’arrivée d’une nouvelle année, le germe d’un peu d’espoir, l’émergence d’une chance future, le début d’un nouvel optimisme.

      Janvier avec son cortège de grisaille, nous amène aussi des jours qui rallongent annonçant un peu le printemps ; c’est le mois des attentes, c’est le mois des vœux, donc aussi de l’espoir : espoir d’une vie, d’un futur et d’un monde meilleur.

 

      Mes souhaits de bonne année, de bonne santé, de réussite dans les projets, vont à chacun de vous, à vos familles, vos entreprises, ainsi qu’à l’ensemble de la population Hargicourtoise avec une pensée particulière pour ceux qui sont le plus démunis ou qui souffrent de solitude, ou d’isolement, et pour ceux qui nous ont quittés au cours de l’année 2006 :

      Madame Nelly DRUGBERT,

      Monsieur Serge DEBALLE,

      Monsieur Jean-Paul HODIN,

      Monsieur Jean-Paul MENNECHEZ

      Je voudrais aussi que l’on ait une pensée pour toutes celles et ceux qui, près de chez-nous ou loin de notre pays, souffrent de froid, de faim, de la maladie et dont la mort silencieuse vient s’ajouter à celles issues de la folie des hommes dans de trop nombreux pays.

 

      Le mois de janvier est également celui des bilans : l’année qui vient de s’écouler aura été une année satisfaisante pour les réalisations et surtout a été une année d’études et de prises de décisions ; je pense que nous avons fait ensemble un excellent travail ; j’associe à cette réussite mes adjoints, qui ont œuvré à mes côtés, chacun dans son domaine, l’ensemble des membres du Conseil Municipal et du CCAS ainsi que le personnel communal tant administratif que technique.

      Félicitations à Stéphanie BILOÉ, ma collaboratrice directe, pour le sérieux dans l’accomplissement des tâches qui lui sont confiées. Félicitations à Jean-Paul BODSON ainsi qu’à Didier DEQUIN dont la titularisation a été effective au 1er juillet 2006, pour leur travail accompli, parfois ingrat suite au manque de civisme de certains individus. Félicitations également au personnel communal de l’école avec le retour de Mme LEBAY au mois de novembre.

      Je n’oublierai pas dans mes remerciements le personnel enseignant du groupe scolaire qui apporte un enseignement de qualité à nos enfants.

      J’associerai également à cette liste de félicitations, les présidents et les membres des différentes associations de la commune pour leur action au service des autres. Un petit regret cependant, c’est le constat du trop peu de participation des Hargicourtois aux différentes manifestations que ces associations organisent, ce qui entraîne parfois un découragement de la part de ces organisateurs, qui consacrent souvent beaucoup de temps à la préparation des festivités.

      Au niveau national et international, l’an 6 de ce 3ème millénaire aura laissé des empreintes douloureuses : en Egypte, naufrage d’un ferry, un millier de morts, en Indonésie, 6 000 personnes périssent dans un séisme qui frappe l’île de Java. En novembre aux Philippines le cyclone Durian provoque une coulée de boue qui fait un peu moins de 1 300 disparus. Depuis 2003, le bilan de la guerre en Irak s’élève à plus de 3000 morts du côté américain. En février, mouvements de contestation par des mobilisations d’étudiants dans les grandes villes contre le projet du CPE. Epidémie de Chikungunya, à l’île de la Réunion, maladie virale transmise par des moustiques où l’on a dénombré de nombreuses victimes. Epidémie de la grippe aviaire où des mesures strictes ont été prises : mise en quarantaine, confinage des volailles.  La suppression de milliers d’emplois dans les grandes et moyennes entreprises, et la montée en puissance du phénomène de la violence, ce qui accentue le climat d’insécurité. En novembre, déchaînement de violence qui a contribué à enflammer les banlieues, ce fut aussi le cas dans notre département et pas seulement dans les grandes agglomérations.

 

      Côté communal, l’année 2006 a vu la réalisation d’importants travaux d’assainissement Place de la Mairie et rue de Cologne, d’une distance de plus de 900 mètres. Quand serons-nous branchés à la future station d’épuration ? Point d’interrogation, ces travaux sont réalisés par le SIAN.

-                     Réfection en partie du Chemin Noir : reprofilage et gravillonnage

-                     Création d’un trottoir rue de l’Usine devant une nouvelle habitation

-                    Installation de columbariums dans les cimetières catholique et protestant prévue initialement au dernier trimestre 2006, sera reportée début 2007, la livraison des matériaux ne correspondait pas à la commande

-                    Pose de panneaux de rue « Chemin Noir », « Chemin de Villeret »

-                    Mise en place de panneaux « STOP » rue de la Gare et rue Hortense

-                    Achat de divers outillages pour le service technique

-                    Achat d’un radiateur électrique supplémentaire pour l’église

-                    Achat de deux extincteurs

-                    Achat des dernières illuminations

-                    Achat d’un photocopieur et de mobilier pour notre école

-                    Acquisition d’une armoire de sécurité pour le stockage des produits de traitement, d’entretien, carburant

      Tout début 2006, le recensement de la population a eu lieu, et selon les chiffres officieux, la population d’Hargicourt serait en baisse

      En ce qui concerne les études et prises de décisions, deux dossiers importants, après maintes réflexions, ont été approuvés à l’unanimité par le Conseil Municipal, à savoir l’Urbanisme et la Salle des Fêtes.

      L’Urbanisme : Au cours des années 2005 et 2006, nous avons rencontré des difficultés pour obtenir des accords de permis de construire sur certaines parcelles communales ; le Conseil Municipal a été invité à délibérer afin de me donner l’autorisation de délivrer des autorisations de construire sur lesdites parcelles.

      Nous avons créé une Commission d’Urbanisme, et avec le concours de la DDE, à l’issue de plusieurs réunions, le Conseil Municipal a opté pour le PLU (Plan Local d’Urbanisme) simplifié, afin de garder la maîtrise de l’urbanisme. L’élaboration de ce PLU a été confiée au Bureau d’études « Harmonie PAU ». Nous avons sollicité le Conseil Général afin d’obtenir une subvention au titre du CDDL (Contrat Départemental de Développement Local)

      La Salle des Fêtes : Notre Salle des Fêtes étant vétuste, le Conseil Municipal a confié à Monsieur TALON, architecte, l’étude comparative des projets de rénovation de la salle actuelle et de construction d’une salle culturelle.

      Après la présentation de devis et de plans, le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, a voté à l’unanimité pour la construction d’une salle culturelle. Nous avons sollicité une subvention au titre du FRAPP (Fonds Régional d’Appui au Pays de Picardie) et une subvention au Conseil Général au titre du CDDL.

 

      L’année 2007 sera, d’une façon générale, consacrée à la réalisation des projets qui font suites aux études de 2006 :

-                    élaboration du PLU simplifié après accord de subvention, durée de ce projet : environ 15 mois.

-                    Demande de permis de construire, accord des subventions pour la construction d’une salle culturelle

-                    Pose au terrain de sports de plaques de béton afin d’empêcher les nuisances subies par les riverains

-                    Préparation d’un dossier auprès de la Maison de l’Emploi pour un chantier d’insertion pour la réfection des peintures intérieures de l’église.

 

      Je vous rappelle que l’année 2007 sera très chargée dans le domaine électoral, nous avons d’ailleurs pu constater que cette année, plus de 40 personnes se sont inscrites sur la liste électorale. Les élections Présidentielles auront lieu les 22 avril et 6 mai 2007, et les élections législatives les 10 et 17 juin 2007.

      J’ose espérer que nos futurs dirigeants nous apporteront un remède ou une aide afin de lutter contre la violence et l’insécurité dans nos villes et nos campagnes.

      D’autre part, au 1er janvier 2007, au terme de plus de 15 ans d’efforts pour moderniser leurs économies et transformer leur législation, la Roumanie et la Bulgarie rejoignent l’Union Européenne qui compte désormais 480 millions d’habitants.

 

      A l’aube de l’année 2007, je vous renouvelle à tous et à toutes mes souhaits de bonheur, de santé et de réussite, je vous souhaite de connaître la joie dans vos familles, car c’est pour elles que nous construisons, c’est pour nos enfants que nous bâtissons, et c’est sans doute cela qui nous donne la force dans les moments de découragement.

      Malgré tout disait Jean-Paul Sartre « On ne fait pas ce qu’on veut mais on est responsable de ce qu’on est ».

 

      Après ces propos, j’invite chacun de vous à trinquer ensemble.