Retour à l’accueil

la Journée de la mémoire                 

 

 

Villeret-Hargicourt Aisne 11 septembre 2005                               

 

                             

Au programme :

 

                        a_ messe à 10heures 30 en l’église d’Hargicourt

                                                         en mémoire des Anciens Combattants célébrée par l’abbé Barbon.

 

 

 

 

 

 

                      

                                                      Sortie de la messe à Hargicourt

 

 

Bernard LEROY

évoque 2 évènements au sujet du chemin de croix de l’église d’Hargicourt.

 

 

 

Cette messe en mémoire des Anciens Combattants et des disparus est l’occasion d’évoquer dans cette église, deux évènements historiques, l’un douloureux, l’autre heureux concernant le beau chemin de croix de notre église, évènements que certaines personnes ignorent sans doute.

 

Voici les faits.

 

En juin 1940, l’église d’Hargicourt fut le théâtre d’actes sacrilège commis par les soldats_SS. cantonnés dans la commune.

 

En effet, ces hommes mutilèrent affreusement les visages du chemin de croix de l’église.

 

Deux personnes furent les témoins de ces scènes de vandalisme :

 

                                _ un certain M. GOSSET, réfugié de Valenciennes.

 

                                _ mon Grand-père, organiste de la paroisse.

 

En 1953, M. GOSSET, devenu député du Nord, eut l’occasion, lors d’une mission en Allemagne, d’exposer au ministre des affaires étrangères de BONN, les faits douloureux vécus à HARGICOURT en juin 1940.

 

Le Chancelier ADENAUER, mis au courant, jugea que la profanation de l’église d’HARGICOURT, méritait une réparation, en y associant la jeunesse catholique allemande.

 

Et c’est ainsi que toutes les stations du chemins de croix, furent offertes par la jeunesse catholique allemande, après avoir été  sculptées à PARIS, par le maître DROPSY, la bénédiction de cette œuvre d’art, eut lieu le dimanche 13 février 1955 après midi, sous la présidence de Monseigneur l’Evêque DOUILLARD, accompagné de M. GRIFEUILLE, curé d’HARGICOURT-VILLERET, de nombreux prêtres et personnalités, dont bien entendu M. GOSSET, et ce devant une foule considérable.

 

Il y a une vingtaine d’années, M. GOSSET, habitant toujours VALENCIENNES, est venu une journée en visite-pélérinage, avec sa famille, à HARGICOURT.

 

J’ai eu l’occasion de le rencontrer à ce moment là à HARGICOURT, car des liens profonds d’amitié le liaient avec mon Grand-père.

 

En ce jour de mémoire dédié aux Anciens Combattants, aux victimes de la guerre, à tous les disparus, je crois que pouvons remercier par la pensée et la prière, tous ceux qui ont œuvré pour la réconciliation et la paix.

 

A notre tour d’être des acteurs de réconciliation.

 

 

                        b_ dépôt de gerbe à la stèle de la liberté et des combattants de Villeret.

 

 

Dépôt de gerbe à la stèle à Villeret

 

   

    Drapeau bas pour les tous les anciens combattants.

   Cimetière de Villeret.

 

 

                          c_ verre de l’amitié.