Vœux de C. Martine - Adjoint

Vœux de M. MARIÉ – Maire

Une partie de l’assistance

 

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

 

Cérémonie des vœux 2005 –

Salle des fêtes de VILLERET 02,  le samedi 15 janvier 2005 à 18 h 30

 

Présentation des vœux par Monsieur Christian MARTINE adjoint

à Monsieur Michel MARIÉ maire

Veuillez attendre le chargement des photos.

Monsieur le Maire,

 

Villeret n’est pas une plage de sable blanc, même pas une plage, Villeret n’est pas en Indonésie. Il n’empêche que, comme partout dans le monde, les habitants de Villeret ont été sensibles à la catastrophe survenue dans les pays riverains de l’Océan Indien. Les anciens de Villeret n’oublient pas que leur village a été rayé de la carte, non pas par un phénomène naturel mais par la folie des hommes. Les médias parlaient de paradis, mais, en fait, pour qui, certainement pas pour les indigènes ? Peu importe le rang social, la mort d’une personne, de centaines de milliers, devrais-je dire, laisse inévitablement une blessure difficile à cicatriser, encore plus si ce sont des personnes considérées comme disparues ?

 

Dans ce drame, le côté réconfortant, si tant est qu’il y ait un point positif dans une catastrophe, est de constater la solidarité mondiale. Il reste à craindre, une fois les projecteurs éteints sur cette partie du globe, il reste à craindre, outre les épidémies, des détournements de fonds, la démarche de personnes sans scrupules vis-à-vis des enfants, l’intervention des sectes, la pratique du « Charity business », mais aussi le désintérêt de la population mondiale envers ces pays qu’il faudrait accompagner pendant des années dans la phase de reconstruction.

Villeret n’est pas en Ecosse, Villeret n’est pas en Suède. Il n’empêche que, comme partout dans le monde, les habitants de Villeret ont été sensibles à la tempête de la mer du Nord. Ici, nous avons à déplorer l’envol de quelques tuiles, quelques tôles, de vieux pommiers, en somme des dégâts minimes.

 

Un dirigeant palestinien est mort, les résultats des élections de dimanche dernier laisse entrevoir un espoir de paix entre palestiniens et israéliens.

 

Aussi, Monsieur le Maire, c’est dans ce contexte que je vous présente au nom des collègues du Conseil Municipal et, en mon nom personnel, nos meilleurs vœux de santé, de bonheur, de réussite, tant dans le domaine communal, que familial et professionnel.

 

Oui, c’est sûr, les travaux réalisés à Villeret cette année, n’ont pas l’ampleur de la construction du viaduc de Millau. Il faut préciser que le financement est sans commune mesure. Là, où la démesure a perdu son sens avec la réalisation réussie de gigantesques arches, esthétiques, ici, la pose d’un portail à l’entrée de la cour de la salle polyvalente, portail esthétique lui aussi, a été réalisée avec bon sens.

Deux lanternes fixées sur le devant de la mairie mettent en valeur la façade de la maison communale. De même, l’éclairage du clocher de l’église dessine dans le noir de la nuit un carré jaune sur chaque face. C’est agréable à regarder, cette lumière apporte un peu de chaleur dans la hauteur froide de cet édifice.

L’éclairage public, quant à lui, fait l’objet d’une maintenance continue, plusieurs ampoules grillées ont été remplacées.

La salle des fêtes a été équipée en tables démontables. Des armatures de soutien permettent de ranger aisément les pieds et les plateaux de ces tables, dans un minimum de place.

C’était prévu au budget, nos employés communaux le souhaitaient à juste titre, eh bien, ce tracteur est acheté. Il a été livré hier. L’ancien a vécu. Mis en circulation en 1964, acquis en 1988, les pannes devenaient de plus en plus fréquentes, Albert FOULON, notre employé communal, le réparait à moindres frais mais dernièrement le radiateur fuyait, le moteur perdait le gasoil, il était devenu inutilisable. C’est un soulagement pour vous, Monsieur le Maire, que de savoir compter dorénavant sur un matériel fiable pour répandre le sel sur les chaussées enneigées ou verglacées.

Durant l’hiver précédent, Albert FOULON assisté de Yves GAUDEFROY a déplacé la bibliothèque. La salle a été aménagée, tapissée. C’est une pièce agréable, chauffée et Mesdames DELIGNIERES, RINGEVAL, LETHIEN souhaiteraient que davantage de lecteurs et lectrices viennent leur emprunter des livres. La permanence a lieu deux fois par mois, le lundi après-midi.

Des toilettes ont été installées à la mairie, sous l’escalier qui mène à la salle des mariages. Après la pose de la frisette dans la montée de cet escalier, il leur restera précisément la réfection de la salle des mariages.

 

Une décision importante a été prise par le Service des Eaux : la reprise des vannes et des compteurs. En effet, depuis le 1er juillet 2004, le Service des Eaux prend à sa charge la réparation, le changement des vannes et des compteurs. De plus, un programme de remplacement de compteurs anciens ou défectueux sera élaboré. Il est utile de le rappeler, la commune de Villeret n’adhère pas au SIDEN, mais elle peut faire appel à ce syndicat pour effectuer tels ou tels travaux sur les conduites d’eau, les bouches à clef, les compteurs. Ainsi, les employés du SIDEN ont réparé plusieurs fuites et ont procédé au relèvement des bouches d’égout pour un meilleur confort de la circulation automobile. Les fuites d’eau ont été réparées et c’est l’économie de pratiquement un tiers d’eau non pompée, c’est autant d’économie réalisée (électricité, Bassin agence Artois-Picardie, entre autre).

La commune de Villeret n’adhère pas au SIDEN, la distribution de l’eau est assurée par le Service des Eaux de la commune. D’ailleurs, vous avez pu le constater à la réception de vos factures d’eau, l’abonnement, le tarif du mètre-cube sont « ridicules » en comparaison des prix pratiqués dans d’autres collectivités. En revanche, la commune adhère au SIAN pour l’assainissement.

 

Les associations d’animation ou sportives ont encore prouvé cette année leur dynamisme.

Par exemple, le Comité des Fêtes emmené par son président, Jean-Marie DELAINE, a réussi en quelques manifestations, brocante-restauration, méchoui, moules-frites, à réunir les fonds nécessaires pour offrir un repas aux personnes âgées et leur confectionner un colis de Noël richement garni. Les nouveau-nés et les ados ne sont pas en reste et ont, eux aussi, reçu leur jouet et un sachet de friandises. L’assemblée générale, réunie cette semaine, a reconduit dans leur fonction les responsables sortants. C’était aussi l’occasion pour le Comité des Fêtes souhaiter la bienvenue à ses nouveaux membres.

 

L’association Dynamisons Notre Village conduite par Guy DUCASTELLE anime un après-midi mensuel en faveur des enfants. Le défilé organisé lors des fêtes de Mardi gras et d’Halloween permet de distribuer les friandises et autres gourmandises récoltées dans les maisons.

 

L’Association Communale de Chasse de Villeret présidée par Rémi SABY participe à la sauvegarde du gibier, en agrainant, en piégeant, en gérant la faune sauvage.

 

L’UNC-AFN, sous la présidence de Monsieur Gilbert HOCHARD ne manque pas d’honorer la mémoire des soldats morts pour la Patrie. La dernière en date est la journée du 5 décembre, journée d’hommage aux morts pour la France en Afrique du Nord. A cette occasion, Monsieur Stanislas MINTA a été décoré de trois médailles des mains de son président, la Croix du Combattant, la médaille commémorative d’Algérie, et celle au Titre de la Reconnaissance de la Nation. Monsieur le Maire, vous, vous avez décoré Jean-Marie DELAINE de la médaille de porte-drapeaux. Monsieur HOCQUET, Maire d’HARGICOURT a décoré, lui, Monsieur Jacques DELVILLE de la même médaille. Nos félicitations aux heureux récipiendaires. L’UNC-AFN a perdu en février 2004, son secrétaire, Charles SAUVAGE. Nous avons une pensée pour lui et ses camarades.

 

Le Tennis de Table VILLERET-HARGICOURT emmené par Bruno DELIGNIERES, recense deux équipes. L’une a été finaliste de la coupe UFOLEP, secteur de SAINT-QUENTIN. L’autre a été battue par Montescourt. Ce sera mieux la saison prochaine. Toutes nos félicitations aux valeureux pongistes !

 

Le Judo-Club VILLERET-HARGICOURT présidé par Michel MIOQUE peut être fier. En effet, Lucie DESSERT est montée sur la plus haute marche du podium, en devenant championne de l’Aisne. Félicitons-la, ainsi que l’ensemble des jeunes, une quarantaine, qui s’entraînent et n’ont pas démérité. Remercions l’équipe de bénévoles sans qui ce club ne saurait exister et le professeur Cathie DESSERT, elle-même championne de Picardie, Catégorie Individuelle Entreprise. On encourage vivement cette dernière, pour sa participation au championnat de France, qui se déroule, aujourd’hui à Paris ! On vient de l’apprendre, elle termine 7ème. On encourage vivement Lucie pour son concours au championnat de Picardie, fin janvier !

 

Et puis, il y a l’école, qui à elle seule est une vie dans le village. La vente de grilles, de 1961 croissants, de 1410 pains au chocolat finance partiellement les sorties scolaires, dont notamment un séjour à La Rochelle. Ces sorties permettent aux enfants de découvrir, d’apprendre, dans un contexte un peu plus dépaysant. Ce ne peut que leur profiter et les enrichir… Attardons-nous sur le travail effectué par l’équipe enseignante du regroupement scolaire qui accueille chaque jour les enfants des deux villages et leur enseigne les bases, la sensibilisation aux technologies nouvelles qui leur serviront par la suite. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés ! Au fait, on attend avec impatience la sortie du n° 3 du mini-journal « Le Caneton ».

 

Après l’opération « croissant » pour l’école, l’opération « brioche » menée en faveur de l’Association des Amis et Parents d’Enfants Inadaptés, permettez-moi de remercier à nouveau les généreux donateurs et aussi les personnes, Mesdames DELIGNIERES, DENIVET et RASSCHAERT, qui ont participé à cette collecte.

 

L’Association l’An 2000, constituée de tous les représentants des diverses associations de Villeret et sous votre présidence, Monsieur le Maire, a permis de franchir allégrement le seuil de la nouvelle année. Notons au passage que l’Association l’An 2000 reverse l’intégralité des bénéfices réalisés lors de l’organisation du réveillon de la Saint-Sylvestre au C.C.A.S. et à la coopérative scolaire. Remercions les responsables de l’Association pour cette généreuse contribution.

 

Si la soirée du 31 décembre connaît chaque année un succès, en revanche, la cérémonie de la fête des mères a connu, elle, cette année un véritable flop. Et pourtant, c’est l’occasion, non seulement, de faire connaissance avec les nouveaux habitants, mais aussi de mettre à l’honneur les mères de famille et d’offrir un livret-épargne aux nouveau-nés avec une dotation appréciable. Cette année, la commune aura fait l’économie de trois livrets. Dommage pour eux ! Quelle en est la raison ? Match de foot ou de rugby, oubli, désintérêt ? Faut-il maintenir cette manifestation, faut-il la modifier, faut-il la supprimer ?

Ce sera une des réflexions à mener dans les prochaines semaines.

 

Excusez-moi, Monsieur le Maire, de terminer sur cette note teintée d’amertume. Mais ce soir, la tristesse ne doit pas être au rendez-vous et puis … si la cérémonie de la fête des mères n’attire pas les foules, alors, … célébrons celle de la fête des pères !

 

Monsieur le Maire, je vous souhaite une bonne année 2005.

 

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

 

Vœux de C. Martine - Adjoint

Vœux de M. MARIÉ – Maire

Une partie de l’assistance

 

Vœux de Monsieur Michel MARIÉ,    Maire

 

Mes chers amis

 

C’est avec un réel plaisir que mon épouse et moi-même vous accueillons pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.

Je vous remercie, Monsieur Martine, et je remercie le Conseil Municipal des ses bons vœux.

 

Vous nous avez rappelé la terrible catastrophe qui a endeuillé la planète entière en cette fin d’année 2004 et bien sûr, chacun de nous aura une pensée pour ceux qui ont péri au cours de cette tragédie.

Les populations de ces régions ont besoin de notre soutien pour se relever et faire face à l’avenir. Le monde entier s’est mobilisé  pour les soutenir et un élan de solidarité et de générosité sans précédent va sans aucun doute leur permettre de reconstruire ce qui a été détruit.

 

Même si aujourd’hui, on peut douter de la possibilité de relever les ruines, tant les images qui nous sont quotidiennement envoyées témoignent de la désolation ambiante, il faut avoir confiance en l’avenir, l’être humain est capable de se surpasser pour surmonter tous les cataclysmes. Notre région en est la preuve ; il y a 90 ans, la Picardie n’était qu’un champ de ruines et les morts se comptaient par centaines de milliers, après cette terrible guerre, résultat de la folie des hommes.

Aujourd’hui, ne subsistent de cette tragédie que des monuments à la gloire des disparus et la mémoire collective qui s’efface peu à peu.

Il en sera de même en Asie, il faudra bien recommencer à vivre et puis oublier.

 

Comme les années précédentes, Monsieur Martine, vous avez  rappelé les évènements qui ont marqué notre commune en cette année 2004, puis vous avez dressé un inventaire complet des actions menées par l’équipe municipale.

 

Je ne reviendrai donc pas sur ce qui a été, mais je tiens à vous dire quelques mots sur ce que sera 2005 et les projets que nous souhaitons voir se réaliser.

 

Je voudrais tout d’abord vous dire que tout ce que nous entreprenons est guidé par le souci d’améliorer la vie quotidienne de tous, en nous efforçant de gérer au plus juste les finances communales.

Il y aura d’abord des dépenses rendues obligatoires par les évènements récents : le toit du préau de l’école et celui de la sacristie ont beaucoup souffert de la tempête et leur réfection est devenue une nécessité absolue.

Le projet véranda de l’école, avec modification de l’entrée qui se ferait dans la rue Neuve, devrait se concrétiser en 2005, mais le coût du premier devis proposé étant trop élevé, nous devons encore négocier, mais j’ai bon espoir d’aboutir dans un avenir très proche .

Suite à de nouvelles informations, le projet de columbarium est de nouveau d’actualité.

Comme chaque année, le budget de fonctionnement prendra en charge les dépenses d’entretien courant, les dépenses d’équipement pour l’école, les services communaux, les aides diverses aux associations, les frais de personnel et les charges diverses.

Le Service des Eaux, conformément à la convention qui a été signée avec les usagers (exceptés les sceptiques qui ne pourront profiter de ce service), se chargera d’effectuer la remise en état des installations qui nous ont été signalées défectueuses et cela sans qu’il en coûte rien  à l’usager.

 

Pour terminer, je remercierai tous ceux qui œuvrent à l’animation de notre commune, les membres du Conseil Municipal, le corps enseignant, les membres des associations et leurs dévoués présidents, sans oublier tous ceux qui oeuvrent dans l’ombre pour le bien être de tous.

 

Je n’oublierai pas de remercier le personnel communal qui met sa compétence au service de tous.

 

Avant de vous inviter à partager le verre de l’amitié, je vous demande de bien vouloir avoir une pensée pour tous ceux qui nous ont quitté au cours de cette année 2004.

 

Bonne année à tous.

 

 

◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

 

Vœux de C. Martine - Adjoint

Vœux de M. MARIÉ – Maire

Une partie de l’assistance

 

 

une partie de l’assistance

 

 

 

Retour à l’accueil